A jeun, pas à jeun.

  • Le Jeûne est un des éléments importants permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinent des résultats. La plupart des examens ne nécessitent pas d'être à jeun. Cependant certaines techniques analytiques sont sensibles à la présence des graisses dans le sang et peuvent imposer, dans certains cas de figure, d'être à jeun. le respect du jeûne (12heures après le dernier repas) est indispensable avant toute exploration du métabolisme des glucides, des lipides, du fer, du calcium et du phosphore. En effet, les produits du catabolisme des aliments sont présents en moins d'une heure dans la circulation sanguine.

  • Si vous avez un doute, poser la question à votre biologiste, la qualité des résultats en dépend.
  • Pendant la digestion, le sang va se charger provisoirement en différents molécules provenant de la dégradation des aliments: protides, glucides, lipides. La présence de chylomicrons (globules graisseux en suspension) donne au sang un aspect laiteux qui est susceptible de perturber certains dosages.

 

Prise de rendez-vous.

  • La prise de rendez-vous est conseillée afin d’éviter toute attente au laboratoire. Cependant, il est possible de réaliser un prélèvement sans rendez-vous, en particulier en cas d’urgence.

Analyses à conditions particulières

  • Certains dosages notamment hormonaux doivent être réalisés dans des conditions définies, le matin ou à horaires précis.

  • Si vous prenez des médicaments, pensez à prendre la liste de ceux-ci, le préleveur vous la demandera peut être, selon les analyses prescrites par votre médecin.
  • Glycémie post-prandiale : A jeun depuis 12h puis prévoir de revenir au laboratoire 1h30 après la fin du petit-déjeuner ou du déjeuner
  • Glycémie post-charge ou test de Sullivan : Prévoir de rester 1 heure au laboratoire
  • Hyperglycémie provoquée par voie orale ou HGPO : Prévoir de rester 2 à 3 heures au laboratoire(selon prescription)
  • Prolactine : Etre à jeun, prévoir de faire l'examen entre 8h et 10h ; un repos de 20 minutes allongé au calme vous sera imposé avant le prélèvement
  • Cortisol : Respecter l'heure prescrite ( généralement entre 8 et 9 h)
  • TP, INR : Venir toujours à la même heure.

Prélèvements microbiologiques:

  • En règle générale, sauf avis contraire du médecin, il ne faut pas avoir débuté un traitement antibiotique ou antifongique avant d'effectuer un prélèvement à visée microbiologique. Il vaut mieux éviter de nettoyer la zone à prélever avant de vous rendre au laboratoire. Pour les prélèvements urétraux chez les hommes, il vaut mieux avoir uriné depuis au moins 2 heures.

  • Pour les prélèvements d’urines :
    Les modalités de prélèvement seront expliquées au laboratoire par la secrétaire ou par votre infirmière. Il vous sera remis le matériel de prélèvement qui comprendra une fiche explicative.
    Pour les ECBU, nous vous remercions de remplir également la fiche de renseignements : ces derniers nous sont en effet précieux pour l’interprétation des résultats.

A qui et comment sont communiqués mes résultats ?
Les résultats d’analyses médicales sont strictement confidentiels. Ils sont protégés par le secret médical qui s’impose à tout le personnel du laboratoire.
Les résultats ne peuvent être communiqués qu’au patient lui-même ou à une tierce personne dûment mandatée par celui-ci , sur présentation d'un ticket faisant mention du numéro de dossier. Un exemplaire des résultats est transmis au médecin prescripteur voire à tout autre praticien désigné par le patient

 

 Peut-on interpréter mes résultats au laboratoire ?
Un biologiste est toujours présent au laboratoire pour vous donner une interprétation de vos résultats

Quels documents dois-je apporter ?

Pour constituer votre dossier, nous vous demandons de vous munir de :

  • votre ordonnance
  • votre carte Vitale (pensez à la mettre à jour régulièrement et après tout changement de situation ; des bornes sont disponibles dans de nombreuses pharmacies, dans les hôpitaux et les centres de Sécurité Sociale)
  • votre carte de complémentaire santé (mutuelle) en cours de validité, si vous en avez une
  • vos documents de prise en charge, le cas échéant : attestation CMU, prise en charge à 100 %, accident du travail…

Une pièce d’identité vous sera demandée en cas de :

  • détermination de groupe sanguin
  • bilan demandé par la préfecture de police